1er annuaire de la fabrication française
Le site des achats Made in France
Catégories

02032020

Saurons nous retenir la leçon ?

Il aura fallu un virus pour que l'on prenne conscience que nous sommes totalement…

Lire la suite
17122019

Des jeux éducatifs, ludiques et éco-responsables...

Basée à Montpellier (Hérault), l'entreprise française Bioviva…

Lire la suite
04102019

AROD FETE SES 10 ANS !!!

10 ans d'existence, c'est déjà une belle et grande Aventure pour…

Lire la suite
28092018

La mode éthique c'est chic !

Chaque année, fin septembre, les plus grands stylistes et les marques de luxe se…

Lire la suite
27092018

Fausses bonnes affaires des magasins d'usine

Notre fidèle correspondant Marc Nécand, a été interrogé…

Lire la suite
11012018

Les directeurs des achats plébiscitent le Made in France !

L'approvisionnement auprès de fournisseurs proposant une production française…

Lire la suite
14012017

La France rayonne t-elle à l'étranger ?

Selon une étude de l’institut CSA, la France rayonne à…

Lire la suite
24042015

Le 1er Mai Fêtons le Made in France !

http://lc.cx/1ermaimadeinfrance   Nous souhaitons cette année fêter…

Lire la suite
Vous êtes ici : Accueil » Nos actualités » Les entreprises de moins en moins sensibles au « made in France »

Nos actualités

08012014

Les entreprises de moins en moins sensibles au « made in France »

Ce qui suit est désolant ! Et pourtant il serait si facile d'utiliser le réseau professionnel Madine France !

Seules 13 % des sociétés déclarent avoir comme objectif d'acheter français en 2014, contre 18 % l'année dernière.

L'année 2013 avait semblé être marquée par le renouveau du «made in France». Son promoteur, Arnaud Montebourg, n'avait pas ménagé ses efforts, en faisant une sorte de cause nationale: soutien aux entreprises en difficulté, exposition des objets «made in France» au ministère, appel à une «réorientation de l'achat public» vers plus d'«esprit patriotique» - le ministre du Redressement productif avait aussi invité les opérateurs télécoms (Orange, SFR, Bouygues et Free) à passer des commandes à l'équipementier Alcatel-Lucent en difficulté, plutôt qu'à son concurrent chinois. Après avoir posé en une d'un magazine revêtu de produits fabriqués sur le territoire (la marinière Armor Lux…), Arnaud Montebourg a dévoilé la semaine dernière un calendrier 2014 pour promouvoir l'industrie française mettant en scène des salariés d'entreprises soutenues par Bercy.

Et pourtant… Si les consommateurs sont sensibilisés à acheter français, les entreprises le sont beaucoup moins. Et même de moins en moins. Selon une étude du cabinet AgileBuyer et HEC, seuls 13 % des services achat dans les entreprises ont des objectifs «made in France» pour cette année. En 2013, elles étaient 18 %. «C'est l'inverse du comportement de nos voisins allemands: mieux vaux mettre une étiquette «made in France» sur un produit de supermarché que sur un équipement industriel», souligne l'étude.

Les comportements d'achat sont différents selon les secteurs: en haut du tableau, l'hôtellerie-restauration est le plus attiré par les produits français (44 %), «sans doute par la recherche de la qualité et l'exclusivité des produits vendus» ; en bas, se trouvent l'agroalimentaire et les télécoms (4 %). Au total, le patriotisme est faible.

Pas de contrainte

Le «made in France» présente pourtant aux yeux des acheteurs d'entreprise de nombreux avantages (qualité, normes, flexibilité, proximité). Et surtout, ces derniers ne voient aucune contrainte à acheter tricolore: «ni difficile (à trouver) ni trop cher». Seuls 14 % des professionnels interrogés expliquent que les services et produits qu'ils recherchent ne sont pas disponibles en France, et 12 % expliquent que, si ces services ou produits sont à leur disposition, leurs coûts restent trop élevés.

Qu'est-ce qui empêche alors les acheteurs français d'acheter français? L'étude ne donne pas la réponse, si ce n'est que «le mal semble profond». Culturellement, les entreprises françaises souffrent toujours d'une mauvaise réputation qui les dit fragiles financièrement, compliquées au plan social, pas assez compétitives… En cette période de convalescence de l'économie - et bien que les achats dans les pays à bas coût soient de moins en moins prioritaires -, 77 % des professionnels affirment que leur objectif premier pour 2014 reste la réduction de leurs dépenses. C'est plus qu'en 2013 (+ 4 points). «C'est un grand classique, analyse l'enquête: les achats sont en première ligne quand il faut réduire les coûts. C'est aussi un bon indicateur de la conjoncture économique et celui-ci n'incite pas forcément à l'optimisme».

Source : Le Figaro.fr

< Retour

 

Annuaire du Made in France - Engagements en faveur du Made in France - Critères Made in France - Consommateurs Made in France

Rassembler les fabricants français sur un annuaire dédié aux entreprises qui fabriquent en France est un pari audacieux. Madine France, premier annuaire dédié à la fabrication française a choisi de ne pas se focaliser sur le « 100% Made in France » mais de vous informer au plus juste selon des critères bien définis, afin que vous puissiez consommer en toute connaissance de cause, en acheteur lucide et responsable. Nous croyons qu'il est possible de maintenir et de développer notre tissu industriel en unissant nos forces autour d'une action solidaire et citoyenne. Plus de 3000 consommateurs en quête de produits Made in France visitent notre site chaque jour.