1er annuaire de la fabrication française
Le site des achats Made in France
Catégories

02032020

Saurons nous retenir la leçon ?

Il aura fallu un virus pour que l'on prenne conscience que nous sommes totalement…

Lire la suite
17122019

Des jeux éducatifs, ludiques et éco-responsables...

Basée à Montpellier (Hérault), l'entreprise française Bioviva…

Lire la suite
04102019

AROD FETE SES 10 ANS !!!

10 ans d'existence, c'est déjà une belle et grande Aventure pour…

Lire la suite
28092018

La mode éthique c'est chic !

Chaque année, fin septembre, les plus grands stylistes et les marques de luxe se…

Lire la suite
27092018

Fausses bonnes affaires des magasins d'usine

Notre fidèle correspondant Marc Nécand, a été interrogé…

Lire la suite
11012018

Les directeurs des achats plébiscitent le Made in France !

L'approvisionnement auprès de fournisseurs proposant une production française…

Lire la suite
14012017

La France rayonne t-elle à l'étranger ?

Selon une étude de l’institut CSA, la France rayonne à…

Lire la suite
24042015

Le 1er Mai Fêtons le Made in France !

http://lc.cx/1ermaimadeinfrance   Nous souhaitons cette année fêter…

Lire la suite
Vous êtes ici : Accueil » Nos actualités » Savoir-faire: bientôt une cartographie des filières françaises

Nos actualités

24102013

Savoir-faire: bientôt une cartographie des filières françaises

Mandaté par le ministère du Redressement productif, le cabinet Mazars recense et cartographie depuis près de six mois les savoir-faires dans les industries françaises de la mode et du luxe. Un document qui sera publié au plus tard début 2014, et dont les premiers résultats ont fait l’objet d’une avant-première à la Maison du Savoir-faire et de la Création.

Une usine Degré 7 au Creusot - Photo AFP
Un travail d’inventaire qui vise à construire la première ligne de défense des savoir-faires existant encore dans le pays, pour Bruno Geeraert, chef du bureau mode, textile et luxe à la direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services. "Pour défendre les savoir-faires, il est apparu qu'il fallait commencer par faire le point sur les maillons des différentes filières", explique-t-il. "On sait que certains maillons ont parfois totalement disparu, et que d'autres sont fragilisés et pourraient disparaître à leur tour. Ce qui amènerait les donneurs d'ordre à aller se fournir à l'étranger, et c'est alors l'ensemble des maillons, un à un, qui risquerait de disparaître".

Amenée à être rendue public, cette cartographie répondra aux interrogations des professionnels via une centaine de pages riches en graphiques denses, tentant de dresser le portrait des différentes filières. Qu’il s’agisse du luxe, qui emploie entre 100 000 et 200 000 personnes, et dans lequel la France a un rôle clef: sur les 25 principales marques mondiales, 18 sont européennes, et 35 % du chiffre d’affaires mondial est réalisé par des sociétés françaises (contre 23 % pour les Etats-Unis et 13 % pour l’Italie). PPR et LVMH concentrent à eux seuls 20 % du total. L’habillement est également passé au microscope, avec ses 3 000 entreprises françaises, dont 200 PME de moins d’un millier d’employés. Une force de production réalisant 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires, dont 50 % à l’export.

Outre les recommandations à venir pour assurer l’avenir des différentes filières tricolores, le portrait dressé intègre une segmentation des productions par positionnement. Sont ainsi qualifiées de "souveraines" certaines productions de mode et de luxe trouvant l’équilibre en la mise en avant d’une marque réputée et un savoir-faire reconnu. La maroquinerie, l’habillement et la lunetterie dominent en ce domaine.

Existent en parallèle des marques "matures" dont le positionnement mode repose davantage sur la renommée de leur nom, comme c’est le cas dans la chaussure féminine, la tannerie, la fourrure, les bijoux et la joaillerie. A l’opposé, des entreprises fonctionnent sur un mode "territoire et compétition" où le savoir-faire constitue le principal argument de vente, ce qui s’observe dans la chaussure homme, chez certains maroquiniers, et dans l’horlogerie.

Dans le document à paraître seront également développés nombre de recommandations et objectifs. L’un d’eux sera de définir la taille critique nécessaire à une entreprise pour maintenir ses différents savoir-faires, et à développer ses capacités de production. "Il ressort par exemple la nécessité de mettre en place une polyvalence des artisans dans les ateliers pour gagner en réactivité, en parallèle de la mise en place de nouveaux apprentissages" pour Fabien Seraidarian, senior manager consulting de Mazars. "Il y a une coopération à mettre en place maillon par maillon, mais également entre les maillons, et à l’échelle de toute la chaîne de production".

La cartographie devra à terme permettre la création d’outils de financement spécifiquement dédiés aux industries de la mode et du luxe, où les fonds propres sont très rarement suffisants pour se développer. L’élaboration de structures d’incubation et des rapprochements entre les organisations professionnelles seront également prônés.

Une réflexion sur la représentation et la représentativité de la filière qui devrait aboutir à une meilleure intégration des ressources limitées du territoire français, et à lutter contre l’insuffisante valorisation des métiers de la main dans l’Hexagone.

Par Matthieu Guinebault pour Fashion Mag

< Retour

 

Annuaire du Made in France - Engagements en faveur du Made in France - Critères Made in France - Consommateurs Made in France

Rassembler les fabricants français sur un annuaire dédié aux entreprises qui fabriquent en France est un pari audacieux. Madine France, premier annuaire dédié à la fabrication française a choisi de ne pas se focaliser sur le « 100% Made in France » mais de vous informer au plus juste selon des critères bien définis, afin que vous puissiez consommer en toute connaissance de cause, en acheteur lucide et responsable. Nous croyons qu'il est possible de maintenir et de développer notre tissu industriel en unissant nos forces autour d'une action solidaire et citoyenne. Plus de 3000 consommateurs en quête de produits Made in France visitent notre site chaque jour.